Le design ne peut exister qu’en relation avec son environnement. À l’occasion du Fuorisalone cette année, Lambert & Fils et DWA Design Studio voulaient créer un lieu axé sur l’hospitalité, un endroit qui agirait comme sanctuaire au cœur de l’effervescence habituelle de la semaine du design de Milan. Nous avons donc créé le Caffè Populaire, un restaurant-concept éphémère destiné à tisser des liens dynamiques entre gens de design autour de la magie rassembleuse de la nourriture.

Il fallait d’abord trouver le lieu idéal, qui s’est rapidement manifesté :  en effet, les organisateurs de l’événement Alcova avait mis la main sur l’ancienne fabrique de Panettone de Giovanni Cova & Co. Les fondateurs de l’événement, Joseph Grima et Valentina Ciuffi, affectionnent les lieux historiques de Milan tombés dans l’oubli, qu’ils récupèrent pour les transformer en espaces d’exposition pour le design indépendant.

La matière brute de la manufacture de béton était extrêmement inspirante, mais il fallait ensuite imaginer la manière dont l’espace serait aménagé pour en faire un site multisensoriel, véritable écrin pour les œuvres des designers que nous souhaitions y réunir. Nos deux nouvelles collections, Sainte et Hutchison, rempliraient l’espace ouvert et lui donneraient un air contrasté où se côtoieraient le brut et le raffiné, le passé et le présent.

Le concept et la collaboration

Dès la première rencontre entre Samuel Lambert et les fondateurs de DWA Design Studio, Frederik de Wachter et Alberto Artesani, les affinités entre eux était manifestes – tous trois croyaient fermement aux espaces qui inspirent le dialogue et qui sont modelés par ceux qui les habitent. C’est de cette étincelle (et grâce à la précieuse collaboration de notre relationniste de presse Marie de Cossette), que notre exposition est née.

« Le Caffè Populaire visait à créer une collaboration à partir de nos valeurs communes », expliquent les trois designers. « Il s’agissait surtout de provoquer un lieu de rencontre véritable, humain. »

Frederik et Alberto souhaitaient offrir aux visiteurs une série de scénographies où les textures, l’éclairage, le mobilier, les objets et la nourriture s’allieraient pour susciter la curiosité et la conversation. Voir travailler les deux designers de DWA a été une source d’inspiration en soi qui nous a permis de constater de près que, tout comme ils le font dans leurs nombreux projets de scénographie internationaux, ils cherchent à inventer un « nouveau langage des espaces de vie. »

Les collections

Les plafonds vertigineux de la vieille fabrique étaient tout indiqués pour mettre en valeur une installation de luminaires, et ça tombait bien : nous voulions présenter les petits derniers qui s’ajouteraient à la famille Lambert & Fils. Notre collection modulaire Hutchison a donc fait ses débuts internationaux au Caffè Populaire. À la fois dotées de courbes douces et de lignes franches, les suspensions Hutchison marient l’horizontalité et la verticalité avec élégance, en plus de jouer avec les notions d’échelle et de répétition. Utilisée seule, la Hutchison a un aspect décoratif franc. Jumelées, les suspensions évoquent tout à coup certains motifs historiques de l’architecture du Moyen-Orient et des toits de terracotta italiens. Au Caffè Populaire, une série de Hutchison quadruples, ancrées au plafond vingt pieds plus haut, flottaient au-dessus du bar circulaire du café.

Au-dessus de la longue table commune faite de béton et de poussière de marbre, notre toute nouvelle collection, Sainte, offrait une valse de matériaux contrastés, un équilibre entre des forces opposées. D’abord née au sein de l’équipe Lambert & Fils, la collection s’est ensuite transformée en collaboration entre notre fondateur Samuel Lambert et l’ancienne designer du studio, Rachel Bussin. La collection Sainte est composée de rectangles de verre colorés formant des masses élégantes qui flottent dans l’espace grâce au soutien de courroies de nylon robustes. Elle évoque les forces qui nous ancrent, à mi-chemin entre l’envol et la gravité.

Les textures

Le Caffè Populaire a accueilli une multitude de créateurs talentueux d’Italie et d’ailleurs qui ont su conférer à l’endroit une ambiance unique faite de textures intrigantes et d’objets évocateurs. Une table en U faite sur mesure pour l’événement a été moulée en Silipol, un matériau révolutionnaire composé de marbre comprimé et de poussière de granit. Le bar circulaire était composé de terrazzo blanc et vert. Le bar et la table étaient des créations de DWA Design Studio en collaboration avec le producteur Mariotti Fulget. Sur place, nous avons constaté à quel point le moucheté caractéristique du Silipol était évocateur pour le public – en effet, plusieurs stations de métro de la ville l’utilisent sur leurs murs, ce qui en fait un référent visuel fort pour les milanais.

Pour ce qui est du service, il n’était pas en reste. Les repas du Caffè Populaire ont été servis sur des assiettes créées par Noé Duchaufour-Lawrance pour la collection Caractère de Revol, un fabriquant de porcelaine établi en France depuis 250 ans. Les délicats vases de bronze du Mercury Bureau décoraient les tables. Les finitions architecturales de la firme Antoine ajoutaient quant à eux une touche de vert mat aux sièges du Caffè et des textures uniques au plâtre du mur de fond ainsi qu’à une enclave aux surfaces d’un rouge dramatique.

À manger et à boire

Le traiteur Drink & Taste a assuré les petits déjeuners, les lunchs et les soupers du Caffè Populaire. Ils ont préparé des menus à base d’ingrédients frais du marché qu’ils ont offert à la fois pendant les heures d’ouverture au public et lors des soupers et petits-déjeuners privés, incluant des événements spéciaux de Sight Unseen et Damn Magazine. Certains chanceux ont pu goûter à ALMA, une pâte alimentaire imaginée par le studio de création Casalinghe di Tokyo et la designer Chiara Andreatti. Le vin coulait également à flots (nous étions en Italie, après tout !), offert généreusement par Terre D’Oltrepo pendant toute la durée de l’événement.

Merci à tous ceux qui sont passés par le Caffè Populaire pendant le Fuorisalone, qui ont partagé un repas avec nous, et qui y ont échangé leurs idées ou leurs histoires. Au plaisir de te retrouver, Milan, ti vogliamo bene !